LES PROBLEMES DE DENTS

Le berger Blanc, qui est-il ?

Mise en ligne le : 03/11/2009

Modifié le :

Le Berger Blanc Suisse : Attention… Chien gentil

Le Berger Blanc est parfaitement capable de remplir les fonctions de chien de garde. Sa stature en impose, et il ne ménage pas les aboiements lorsqu’un intrus survient au portail.

Mais généralement son action est purement dissuasive, car il est complètement dépourvu d’agressivité. Précisons que le Berger Blanc, contrairement à certaines races, n’est pas du genre à aboyer à tort et à travers : généralement il ne se fait entendre que lorsque cela est nécessaire !

 Sociable… mais sensible !
Le Berger Blanc est un grand sensible. Chez cette race plus que toute autre, la socialisation doit commencer très tôt, dès les premières semaines de vie. C’est l’éleveur qui a le devoir de faire découvrir le monde à ses chiots, et de leur proposer très tôt des stimulations nombreuses et variées, qu’elles soient sonores, auditives, visuelles, ou même tactiles.
Le maître prendra ensuite le relais, en mettant tout d’abord son chiot en contact avec différents types de personnes : enfants, personnes âgées, personnes en uniforme, etc. Il prendra soin de lui faire découvrir également tous les animaux qu’il sera amené à rencontrer tôt ou tard : chats, chevaux, moutons, ou autre.
Il est important de même que le chiot soit à l’aise dans toutes les situations possibles, et pour cela il est indispensable de lui faire découvrir des environnements variés. Il faudra donc très tôt le promener en ville, l’emmener dans les lieux publics, etc… On veillera à ce que les expériences soient toujours positives pour le chiot, et il faudra prendre garde qu’elles ne soient pas traumatisantes : emmener son chiot au marché ou à la gare peut être une bonne expérience, mais pas aux heures de pointe !
Jusqu’à 4 mois environ (cela varie d’un individu à l’autre), le chiot est dans une période appelée « phase d’attraction », c’est-à-dire que toute nouveauté l’attire spontanément. Il est donc important que les contacts humains pendant cette période soient variés et positifs. Après cet âge, le chiot sera plus réticent à aborder les situations inconnues, aussi toute nouveauté sera plus traumatisante pour lui. Pendant cette cruciale période de socialisation, la fréquentation d’une école du chiot est particulièrement recommandée : ces « maternelles pour chiot » vont permettre au bébé chien d’acquérir en douceur les bases de sociabilité et d’éducation.


Calme, mais sportif !
Le Berger Blanc peut parfaitement rester plusieurs heures calmement couché à vos pieds en attendant que vous ayez un peu de temps pour vous occuper de lui. Mais ce chien est un sportif qui a besoin de dépenser régulièrement son énergie. Aussi, la vie en appartement ne peut lui convenir que si son maître est prêt à lui consacrer plusieurs heures pas jour, en sorties et exercice physique. Un Berger blanc dans ce cas de figure sera d’ailleurs plus heureux qu’un autre, bénéficiant d’une grande propriété, mais ignoré par son maître et s’ennuyant ferme toute la journée.
Au-delà de l’exercice physique, c’est en fait le contact et la complicité avec le maître que recherche le Berger Blanc : les sports canins sont donc tout indiqués pour lui apporter à la fois stabilité affective et exercice physique.