P I S T E    F C I   Classe 3

P I S T E    F C I   Classe 3

Ou Classe Internationale

Chaque concurrent doit "relever"  2 pistes tracées par une personne étrangère longues de 1800 pas environ, ancienne de 180 minutes, avec 7 angles dont 2 aigus, 1 arrondi, 7 objets + un objet d'identification (non coté) s'harmonisant avec le terrain. Le temps imparti à la relève de la piste ne devra pas dépasser 45 minutes. Une piste de diversion tracée 30 minutes avant le début du travail coupera le tracé de la piste à 2 endroits.

  1er JOUR 2ème JOUR Total
Tenue de piste 80 80 160
Objets 6 x 3  + 1 x 2 20 20 40
Total 100 100 200

Le tracé des pistes est déterminée par le juge ou le commissaire de piste en fonction de la situation et de la configuration du terrain. Les pistes doivent être tracées de manière différentes. Les angles doivent être tracés et les objets posés à des distances différentes d'une piste à l'autre.

Pour chaque concurrent les pistes doivent être tracées à 2 jours différents, à des endroits différents, par des traceurs différents et jugées par des juges différents.

L'ordre de passage doit être déterminé par un tirage au sort.

Le traceur, avant le tracé de la piste, doit présenter les objets au juge ou au commissaire responsable du pistage. Seuls des objets de couleur s'harmonisant avec le terrain et bien imprégnés de l'odeur du traceur (30 minutes environ) doivent être utilisés, ils sont à remettre au traceur une demi-heure environ avant le début du traçage.

La zone de départ est une surface imaginaire de 20 x 20 mètres dont la base est matérialisée par 2 piquets (en principe mis en place par le traceur). Il pénètre dans la zone de départ par le milieu d'une des deux lignes latérales et dépose l'objet de référence qui représente quant à lui le départ proprement dit. L'objet de référence est de même nature et de mêmes dimensions que les objets déposés sur la piste.

Pour tracer la piste, le traceur s'attarde quelque temps puis il avance à allure normale dans la direction prescrite en passant par la ligne opposée à la ligne de base.

L'ensemble du tracé doit être adapté à la configuration du terrain. L'arrondi doit avoir au moins un rayon de 30 mètres, il commence et se termine par un angle droit.

Les 7 angles doivent également être tracés à l'allure normale, et être adaptés à la configuration du terrain. Deux des angles doivent être aigus (de 30 à 60°).

Les matériaux utilisés doivent être de nature différente (cuir, textile, bois...) et avoir les dimensions suivantes : longueur 10 cm, largeur 2 à 3 cm, épaisseur 0.5 à 1 cm.

Ils peuvent être déposés de manière irrégulière sur toutes les lignes, le dernier doit être déposé à la fin de la piste.

Le traceur déposera les objets sans changer d'allure. Après la pose du dernier objet le conducteur continue d'avancer naturellement encore de quelques pas sur la même ligne.

Tous les objets doivent être numérotés pour correspondre au numérotage de la piste, affiché au départ. La pose des objets ne doit pas entraîner de points chauds, ni pertuber l'odeur de la piste. Les objets sont à poser sur la piste et non à côté.

Durant le traçage de la piste le chien est placé hors de vue.

Une 1/2 heure avant le début du travail du chien un 2ème traceur tracera la piste de diversion qui coupera 2 lignes mais la coupure ne doit jamais se faire selon un angle inférieur à 60°. Elle ne pourra pas couper ni la première ni la dernière ligne, ni deux fois la même ligne.

Pendant le travail du chien, le juge, le traceur, l'accompagnateur ne doivent pas se tenir dans la zone où l'équipe homme-chien travaille.

Un signe acoustique pour "pister" est autorisé au départ et après le premier objet. Un encouragement occasionnel et/ou un Signe Acoustique pour pister est autoriser sauf aux angles et auprès des objets.

Déroulement

Le conducteur prépare son chien pour le travail de pistage.

Le conducteur peut exécuter le travail de piste avec son chien en longe de pistage de 10 mètres ou laisser pister son chien librement.

La manière d'utiliser la longe est laissée au choix du conducteur. Elle peut être sur le dos, le côté, entre les membres antérieurs et/ou postérieurs. Elle peut être fixée directement au collier non "étrangleur" ou au harnais, au dispositif prévu à cet effet, sans lanières supplémentaires.

A l'appel, le concurrent en position de base se présente au juge, décline l'identité "Maître Chien" et indique le comportement du chien aux objets : ramasser ou désigner (ramasser et désigner sur la même piste est pénalisé).

Le juge indique au conducteur de quel côté il doit aborder la surface de départ.

A la préparation du chien pour la piste, au départ, et durant le travail, toute contrainte sur le chien est interdite et pénalisée.

Sur ordre du juge, le chien est amené calmement à la surface de départ.

Le conducteur ne peut pénétrer dans la surface de départ que lorsque le chien est en bout de longe. Le chien dispose de 3 minutes pour trouver l'objet de référence. Pendant la recherche de l'objet de référence le conducteur ne peut influencer son chien.

A partir de l'objet de référence le chien doit prendre le départ de la piste avec calme, sérieux et application et la suivre le nez au sol à allure régulière et avec application.

Pendant que le chien s'éloigne du départ le conducteur reste sur place jusqu'au déroulement complet de la longe (10 mètres), pour suivre son chien en respectant cette distance. Cette distance est également à respecter si le chien piste sans longe.

Il n'est pas nécessaire que la longe de pistage soit tendue à condition de ne pas être lâchée par le conducteur.

Le travail du chien doit se faire calmement de sorte que le conducteur puisse suivre au pas normal. Le chien doit travailler sérieusement aux angles et garder la même allure après ceux-ci.

Dès qu'un objet est trouvé, le chien doit sans influence du conducteur adopter de façon convaincante l'attitude annoncée au juge. Le conducteur, l'objet dans la main, lève le bras pour le montrer au juge.

A l'endroit de l'objet trouvé le chien est remis en piste. A la fin du travail les objets trouvés sont à présenter au juge.

Donner une récompense sous forme de nourriture au chien est interdite.

Après accord du juge et en raison de conditions physiques du chien, il peut interrompre (pause) momentanément le travail (fortes chaleurs etc...). Le temps de la pause entre dans les 45 minutes imparti pour le travail.

Exemple de tracé

Les pointillés en haut à gauche correspondent au tracé de la fausse piste (piste de diversion que les chiens ne doivent surtout pas prendre sous peine d'élimination)